Sensibilisation, conseil et formation RSE, expert en alimentation responsable

Bien s’alimenter au travail, pourquoi c’est important ?

novembre 8, 2018

La façon dont nous nous nourrissons au travail influence notre bien-être global, et nos habitudes...

Des milliers de nouvelles études scientifiques et médicales fleurissent chaque mois, mettant en lumière le rôle de notre intestin, ce « deuxième cerveau » sur notre bien-être physique, psychique et mental. L’influence de notre microbiote sur nos émotions et notre comportement commence enfin à être décryptée !

Hippocrate, médecin Grec né vers 460 avant J.C et considéré comme le père de la médecine, le prédisait déjà : « Que ton aliment soit ta première médecine ». Et il est aujourd’hui abondamment cité par les inspirateurs d’un renouveau alimentaire plus cohérent et plus sain...

Mais quel est le lien avec notre lieu de travail ?

2/3 de notre temps est passé au travail

Nous passons 70% de notre temps au bureau et nous prenons généralement notre repas de midi en dehors de notre domicile (parfois même notre petit déjeuner). Or, ces repas ont un impact sur la façon dont nous allons aborder et terminer notre journée ! Qui n’a jamais ressenti une sensation intenable de faim en fin de matinée ? Ou encore le fameux coup de barre du début d’après-midi après un repas trop copieux... ? C’est généralement ce qui arrive après un petit déjeuner inadapté, un repas trop riche à la cantine, à l’extérieur, ou encore un plat tout prêt acheté au supermarché d’à côté. Bref, les mauvaises habitudes au travail deviennent vite répétitives... et quotidiennes. A long terme, elles viennent fortement entraver notre concentration, notre attention et même notre ouverture au bonheur.

L'impact de notre alimentation sur notre bien-être

En effet, la recherche prouve que nos choix alimentaires ont un impact bien plus important que nous ne pouvons l’imaginer, sur notre santé globale, mais aussi sur notre performance[1]. Selon une étude du BIT (pourtant pas si récente), une meilleure alimentation permettrait même d’augmenter notre productivité de 20 %[2]… Elle contribue à notre apaisement et favorise notre bonne santé. On est donc moins malade, plus heureux, notre esprit est plus clair et nous sommes plus concentré !

L’iinfluence de nos intestins sur nos choix alimentaires

Mais les impacts sont bien plus subtils. La façon dont nous allons nous nourrir va également influencer notre attirance pour tel ou tel aliment... ! Notre microbiote est constitué de milliards de microbes qui se nourrissent des ingrédients que nous ingérons et qui nous incitent à opter pour leur nourriture favorite. Une envie de sucre ? De gras ? Et bien sachez que vos hôtes intestinaux commandent davantage vos désirs que votre cerveau...! Si le sujet vous intéresse, nous vous recommandons le livre de Guilia Enders « Le charme discret de l’intestin ». Cette médecin vulgarise sur le ton de l’humour ce qu’il se passe dans notre ventre et ce que la profession a laissé de côté pendant de nombreuses années...

Un équilibre à retrouver

Beaucoup d’entre nous sommes donc dépendants des aliments que nous avons l’habitude de consommer, mais également des microbes qui les apprécient et qui en redemandent... Voilà pourquoi il est d’autant plus difficile de se défaire de mauvaises pratiques !

Pour retrouver l’équilibre de notre microbiote et donc notre équilibre global, le sevrage n’est pas toujours simple. Mais une fois qu’il est fait, les envies perturbatrices s’en vont et l’harmonie peut enfin se réinstaller. A condition de rester sur nos gardes car nos comportements passés restent longtemps ancrés dans nos cellules.

La mise en place de nouvelles habitudes alimentaires est facilitée au travail, notamment parce qu’on peut se soutenir entre collègues et que notre esprit est occupé (enfin, normalement). C’est pourquoi l’entreprise est un lieu particulièrement adapté pour sensibiliser, partager des solutions, conduire le changement et ancrer de nouvelles habitudes alimentaires.

Mais du coup, qu’est-ce qu’on mange à midi ?!

Pour vous donner une idée, Maïom vous partage bientôt un petit aperçu des aliments à éviter, et ceux à privilégier pour des journées de travail agréables et efficaces.

[1] A research conducted by scientists at Brigham Young University revealed that employees with unhealthy diets were 66% more likely to report a productivity loss than healthy eaters. The foods we eat have a direct impact on our work performance, so if you want to increase your productivity, you should pay close attention to your eating habits. Source : Foodtolive.com

[2] Une étude du Bureau International du Travail démontre qu'une alimentation inadaptée sur le lieu de travail pourrait nous faire perdre jusqu'à 20% de productivité.

MAIOM Copyright 2019

Site créé par PIKO PIKO